Appelé en soutien pour gérer une situation de crise ou amorcer un changement radical au sein d’une entreprise, le manager de transition intervient pour une durée déterminée. Ces experts de plus en plus recherchés par les entreprises privilégient un régime juridique : le portage salarial.

Le management de transition est-il fait pour vous ?

Vous êtes un cadre dirigeant expérimenté, expert dans votre secteur, à la recherche de nouveaux défis. Et si vous deveniez manager de transition en portage salarial ?

Le plus souvent, une entreprise fait appel à un manager de transition quand elle doit relever un défi décisif pour son avenir. L’intervention de ce professionnel reconnu peut notamment faire suite à la réalisation d’un audit. Il est généralement mandaté au plus haut niveau de l’entreprise (par le dirigeant lui-même, voire l’assemblée des actionnaires) pour mener à bien un objectif stratégique précis avec un budget déterminé :

– Désamorcer une situation de crise : redressement d’une activité en manque de résultats, fermeture d’un site, mise en place d’un plan de sauvegarde de l’emploi, restructuration d’un service, etc.

– Mener à bien un projet stratégique d’ampleur : optimisation d’une chaîne de production ou d’un circuit logistique, mise en place de nouveaux process, exploration d’un marché inédit, réalisation d’une fusion ou d’une acquisition, démarrage d’une nouvelle offre de service, externalisation d’une activité, etc.

– Répondre à l’indisponibilité temporaire (ou définitive) d’un manager ou d’un dirigeant : formation, maladie, accident, décès…

Outre son expérience, c’est le regard extérieur du manager de transition, sa capacité à agir différemment d’un cadre interne, qui est aussi recherché. Sa légitimité s’appuie notamment sur :

– une expertise reconnue dans le secteur concerné, avec souvent un profil présentant plusieurs décennies d’expérience.

– la confiance qu’il sait inspirer, son autorité naturelle, sa capacité à manager. Autrement dit : son leadership.

– son sens de l’adaptation : appelé le plus souvent dans le cadre d’une urgence, le manager de transition est capable d’être 100% opérationnel dès sa prise de fonction.

Le profil des managers de transition

Ancien cadre dirigeant d’entreprise, manager, cadre supérieur, expert marchés et métiers, voire responsable des Systèmes Informatiques… le manager de transition est généralement un professionnel accompli, âgé de plus de 45 ans.

Consultez nos offres sur Job on Board

Le management de transition en chiffres

20%
Croissance annuelle du marché
1500
Nombre de missions réalisées
300M€
Chiffre d’affaires du secteur

 

 

Manager de transition : la solution du portage salarial

Parce qu’il réunit les principaux avantages du salariat et des statuts indépendants, le portage salarial est progressivement devenu le statut juridique privilégié par les managers de transition.

Concentrez-vous entièrement sur votre activité

C’est l’un des principaux avantages offerts par le portage salarial : l’opportunité pour le travailleur indépendant de se focaliser sur sa mission. La société de portage salarial avec laquelle il signe un contrat prend en charge ses impératifs administratifs les plus chronophages : déclarations sociales, facturation, relances, etc.

Bénéficiez de diverses protections

Autre atout fondamental pour le manager de transition en portage salarial : le statut lui permet de disposer des mêmes droits que tout salarié :
– couverture sociale complète (remboursement des soins, prévoyance santé…)
– assurance retraite
– allocation chômage
– éventuellement congés payés

De plus, le manager de transition en portage salarial a la garantie de percevoir une rémunération mensuelle dès le premier mois d’activité, même dans le cas où ses factures sont réglées en retard.

Profitez d’un régime souple

Si la durée et l’objectif de la mission du manager de transition sont fixés en amont, celle-ci peut, par définition, être amenée à évoluer au gré de multiples éléments. A la différence des contrats à durée déterminée ou indéterminée, le portage salarial offre une souplesse parfaitement adaptée à la situation. Une fois sa mission menée à bien, le manager de transition pourra être remplacé par un professionnel souvent plus jeune, en mutation interne ou par embauche.

Intervenez en tant qu’acteur extérieur de l’entreprise

Le statut de salarié porté vous offre la possibilité d’intervenir dans l’entreprise en tant que travailleur indépendant. En plus d’apporter un regard extérieur – souvent déterminant pour démêler une situation complexe –, cette particularité permet d’éviter de créer des tensions en interne, en ménageant les intérêts personnels des équipes en place. Le fait que le manager de transition ait vocation à disparaître de l’entreprise une fois sa mission accomplie se révèle en pratique un véritable atout pour la réussite de celle-ci.

La petite histoire du management de transition

C’est aux Pays-Bas durant les années 1970 qu’est apparu l’interim management, avant de se développer en Angleterre et en Allemagne. Le métier s’est progressivement popularisé en France une quinzaine ans plus tard sous le nom de management de transition.

Une question ? Nous vous rappelons au plus vite