Jérôme J., Delivery Manager

Diplômé en DUT service et réseaux de communications, Jérôme J. est consultant Dream Team depuis fin 2015 en région parisienne.

Quelles prestations de service proposez-vous ?

Je propose différents services au sein des chaines de support informatiques, tel que la prise en charge des périmètres service desk et proximité, ainsi que sur la gestion des incidents, problèmes et changements.

Concernant vos missions, pouvez-vous nous en dire plus ?

A l’heure actuelle, j’exerce ma profession en sous-traitance au sein d’un groupe de prévoyance (15 000 utilisateurs), j’apporte mon soutien opérationnel auprès du responsable de proximité France. 
L’activité étant très importante sur ce secteur, nous gérons ensemble la mise en place de bonnes pratiques, identifiées et avérées précédemment ailleurs. Je mets en place et suis l’activité de chaque manager, à travers un reporting mis en place. En complément sur la partie service desk, j’interviens en pilotage et suivi du prestataire principal. A temps plein pour ce client, je me déplace régulièrement au sein des différents sièges du groupe partout en France.

Etes-vous titulaire de diplômes et/ou certifications ?

Je possède un DUT en service et réseaux de communications ainsi que la certification ITIL Foundation. Cette dernière rassure mes clients dans la gestion courante du support utilisateurs. Je dispose aussi d’expériences significatives dans le domaine militaire, essentiellement dans l’encadrement de troupes.

Quel est votre parcours professionnel ?

Je suis consultant depuis décembre 2015, auparavant comme beaucoup j’étais salarié en entreprise, et dès début janvier 2016 j’ai reçu très vite des offres de collaborations ou demandes de prestations. C’est aussi la publication de mon CV sur un site dédié aux freelances qui m’a aidé à être visible des clients, et à être démarché si rapidement.

Comment prospectez-vous ?

J’ai la chance pour l’instant de ne pas avoir connu l’inter-contrat, donc je n’ai pas besoin réellement de prospecter pour retrouver une mission. Cependant, j’anticipe ma prospection en étant référencé et inscrit auprès de 3 sites de freelances, en précisant mes disponibilités. J’envoie aussi à échéances régulières des e-mails à tous les recruteurs qui ont pu me faire des demandes de prestations par le passé, pour leur faire part de mes nouvelles expériences. C’est de cette façon que je constitue mon portefeuille clients.

Pourquoi travaillez-vous sous cette forme ?

Le portage salarial m’apporte tous les avantages du salarié sans les inconvénients du chef d’entreprise. Je ne me soucie pas de ma comptabilité et mes déclarations administratives sont prises en compte par Dreamteam. La facturation ainsi que les potentielles relances clients, sont également à la charge de ma société de portage. C’est une vraie souplesse qui me facilite la vie, et me permet de rester concentré à 100% sur mon activité. Et si je me retrouve en inter-contrat j’ai la possibilité d’exercer d’autres missions au sein de l’armée de terre, en tant que réserviste, ou de suivre des formations dans le cadre de mon activité principale.

Que pensent vos clients du portage salarial ?

En premier lieu, certains ont eu comme réaction l’étonnement, surement par méconnaissance du statut de salarié porté et du fonctionnement même du portage salarial. J’ai donc dû accompagner mon client pour lui expliquer en quoi consiste le portage salarial (voir le rassurer) et lui confirmer que j’exercerai mon travail et ma profession à l’identique d’un salarié sédentaire.
Depuis que j’exerce ainsi je rencontre beaucoup de consultants, et je constate que des entreprises recherchent de plus en plus de compétences identifiées, précises, qu'elles ne possèdent pas toujours en interne. C’est là que le portage salarial a un réel intérêt tant pour elles que pour le futur salarié porté, notamment sur des métiers de niche.

 

Proposer une mission au consultant

Partager sur...