Ingénieur d’étude, analyste développeur... les développeurs informatiques disposent d’une expertise parfaitement adaptée à l’activité indépendante. Découvrez ici pourquoi un nombre croissant de ces professionnels choisissent d’exercer en portage salarial.

Développeur informatique en portage salarial

Le développeur Web, acteur-clé de notre monde numérique

Ingénieur ou technicien, le développeur Web prend en charge le développement ou la mise à jour des fonctionnalités d’un site internet ou d’une application. Si depuis plusieurs années la mode est à l’utilisation de CMS plus « accessibles » (tels que WordPress), qui permettent la réalisation directe de modifications standards, l’intervention de développeurs aguerris reste plus que jamais indispensable sur tout site Internet un tant soit peu ambitieux.

 

Les entreprises peuvent faire appel à un développeur Web pour mener à bien des missions hétéroclites : 

– créer de toute pièce un site ou une application Web, en prenant notamment en charge la rédaction des lignes de code
– réaliser le développement d’un site Internet ou d’une application
– rédiger un cahier des charges fixant les besoins des utilisateurs et décrivant les solutions techniques envisagées

– intervenir à la suite de la survenance d’un problème technique, en réalisant un diagnostic et en corrigeant les problèmes
– opérer un support ou un soutien technique sur un projet spécifique

– rédiger des notices techniques à destination des utilisateurs
– former un client avant la livraison d’un projet informatique

Nos offres sur Job on Board

 

Développeur back-end et développeur front-end

On distingue plusieurs types de développeurs. Le développeur front-end est spécialisé dans la réalisation des éléments visibles d’un site ou application Internet, à commencer par son ergonomie. A cette fin, il utilise notamment les langages HTML, CSS, Javascript… 

A l’inverse, le développeur back-end intervient sur les éléments non-visibles du site. Ses terrains de jeux de prédilection ? L’hébergement du site (configuration et maintenance du serveur), l’application ou encore le suivi de la base de données. Pour mener à bien ses missions, cet expert mobilise en particulier divers langages de programmation dynamiques (PHP, Ruby, Python, SQL, etc.) et frameworks (Symfony, Zend Framework, Cake PHP, etc.).

Développeur Web en portage salarial : un choix gagnant 

Le métier de développeur informatique est parfaitement adapté à l’exercice d’une activité indépendante auprès d’un portefeuille varié de clients. Nombre d’entre eux travaillent pour des entreprises utilisatrices telles que des banques ou des grandes entreprises, quand d’autres interviennent chez des fournisseurs (SSII – Sociétés de service et d’ingénierie en informatique). Organisation, missions, rémunération, gestion du temps, retraite, congés payés, formation… Les avantages sont nombreux. 

 

Rester autonome à 100%

Bien que nécessairement salarié par une entreprise de portage salarial, le développeur Web porté dispose de la même liberté d’action que n’importe quel consultant freelance. Pleinement autonome dans la gestion de son activité professionnelle, il n’a pas de lien de subordination, comme dans les contrats de travail classiques : il est libre de choisir ses clients comme de privilégier les missions dans les domaines qu’il affectionne. De la même façon, c’est lui qui négocie ses honoraires et qui fixe ses tarifs – en lien avec le client. 

 

Concilier indépendance et sécurité 

En faisant le choix du portage salarial, le développeur informatique bénéficie du statut de statut de salarié et, par conséquent, de tous les avantages sociaux qui y sont liés :
– Une assurance chômage
– Des congés payés
– Des cotisations retraite
– Une prévoyance pour prévenir tout risque lié à ses déplacements professionnels
– Une mutuelle complémentaire d’entreprise
– Une assurance responsabilité civile professionnelle

 

Portage salarial et ARE

Un développeur Web en portage salarial a la possibilité de continuer à percevoir ses indemnités chômage (ARE). Il doit pour cela remplir une condition : le cumul de son salaire et de ses allocations sur un mois ne doit pas dépasser le montant du salaire initial perdu.

Bénéficier d’un précieux accompagnement 

En échange d’un pourcentage de son chiffre d’affaires, le développeur Web porté se décharge de son ingénierie salariale et comptable. Chaque mois, la société de portage lui verse une rémunération et ce, indépendamment de l’acquittement de la facture par la société cliente. C’est la société de portage qui est également responsable de la facturation et de l’encaissement des honoraires des missions effectuées par leurs salariés portés. Plus encore, elle se charge d’une dimension proprement cruciale pour l’activité de tout indépendant : le recouvrement des créances. 

Mais cet accompagnement va plus loin. En effet, alors que le développeur Web doit régulièrement se former pour maîtriser les outils dans un secteur en perpétuelle évolution, le portage salarial lui ouvre les droits à la formation. De même, la société de portage peut soutenir le consultant dans sa démarche de prospection, en l’aidant par exemple à affiner son offre et son discours marketing. Plus encore, pour le soutenir dans le développement de son activité, le développeur Web porté peut s’appuyer sur le réseau d’experts de la société de portage.